DIRECTEUR DE LA PRODUCTION

Martin Hannaford

Le Ski~Mojo est au ski ce que le turbo est à la voiture ou ce que le moteur électrique est au vélo. Il a été imaginé sur les pentes de Courchevel et reste fabriqué en Europe.

Il est adoré dans le monde entier par ceux qui veulent parfaire leur technique, allonger leur journée de ski, réduire les chocs et éradiquer la douleur. Ce produit est unique et ses bienfaits ont un impact positif sur la vie de ses utilisateurs

Leurs avis comptent

Découvrez les témoignages vidéos des utilisateurs du Ski~Mojo !

Retrouvez le ski sous sa forme la plus parfaite !
1 2 3 4

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
Les champs marqués d'une * sont obligatoires.
Votre adresse E-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous enregistrons votre adresse 54.161.118.57.
Votre commentaire sur le livre d'or ne sera publié qu'après validation.
Nous nous réservons le droit de ne pas publier votre commentaire si celui-ci ne respectait pas les règles élémentaires de politesse ou s'il s'agissait de spam.
136 messages.
jacky jacky de la roche sur yon a écrit le janvier 24, 2017 à 6:46:
suite à une rupture du croisé posterieur et une lésion stade 2 du lli d'un genou, j'éprouvais des douleurs en cours de journée de ski. Après avoir lu les avis et le descriptif du mojo, j'ai sauté le pas. Ca fait la deuxième année que je l'utilise et c'est vraiment magique. Je retrouve tous les bienfaits donnés dans les témoignages vidéo: absence de douleur sur mon genou fragilisé, pas de fatigue ni de courbature durant la semaine de ski non stop (9h-17h) Donc que du bonheur. En plus on oublie très vite qu'on le porte, au risque même d'oublier de le désengager aux télésièges. je pense que du coup, je vais pouvoir skier jusqu'à 90 ans!!!!
Réponse de l’administrateur :
Merci Jacky pour votre témoignage.
Hostyn Hostyn de Jordan a écrit le janvier 11, 2017 à 4:24:
Après la lecture de l'article paru dans le Skieur magazine, je me suis dit que j'allais faire le test du ski Mojo. Eh bien, il n'y a pas à dire, c'est une magnifique aide pour les skieurs. J'ai été surpris par la facilité de prise en main et par le fait d'arpenter les pentes sans arrêts comme c'était le cas précédemment. Il n'a pas fallu longtemps pour comprendre que l'achat de celui-ci était irrévocable... Les skiman de Zénith shop à Val Tho ont été super pour l'explication et pour la mise en place. Le lendemain de mon test, mon père qui était très septique a fait le test et lui aussi a craqué pour le ski Mojo.
Réponse de l’administrateur :
Merci Jordan et merci à l'équipe du Zenith Ski Shop pour leur super boulot.
nicaisse nicaisse de Claude a écrit le janvier 9, 2017 à 7:35:
Avec l'age , mes muscles et mes genoux commençaient à bien me faire souffrir et, la journée de ski ajoutée aux trois heures de voiture(ar)devenait pénible les jours suivants. L'année dernière je tombe sur un article sur le ski mojo et je décide de faire un essai mais rien dans le 06 et quand ce fut possible , plus de ski mojo dispo. Cette année pas d'hésitation et achat avant essai ( faut le faire ) Conclusion ; excellente journée avec Pascal, le MojoMaster. C'est un appareil fabuleux ,les douleurs du lendemain ont disparues ; j'ai 20 ans de moins.
Réponse de l’administrateur :
Merci Claude. J'imagine vos sourires à vous et Robert. A très bientôt sur les pistes du 06. J'ai hâte de vous rencontrer bientôt.
Pierre Pierre de DAVE a écrit le janvier 9, 2017 à 2:05:
Quelques centaines de mètres m'auront suffit pour être convaincu du potentiel exceptionnel du Mojo. Ne souffrant d'aucun mal particulier, si ce n'est celui de l'inexorable temps qui passe, l'appareil, simple à enfiler et ne causant aucune gène, rends le ski plus facile et agréable. Fini les stops crampes tous les trois cent mètres......Ce cher Hervé m'a emmené pendant des kilomètres autour de La Plagne sans arrêts prolongés, un vrai régal. Fini le feu des cuisses, les muscles raides, l'appareil soutient et oblige à améliorer sa technique. Génial.......et en plus, un bel usinage des pièces. Recommandé pour tous
Réponse de l’administrateur :
Quel bonheur de lire ce témoignage! Merci. Amusez-vous bien avec le mojo et keep on the mojosmile.
LACROIX LACROIX de Laurent a écrit le décembre 26, 2016 à 1:20:
Suite à un accident de ski il y a plus de 20 ans (fracture du plateau tibial et arrachement de 2 ligaments LI et CA) j'ai continué à skier mais ces dernières années cela est devenu plus difficile, l'arthrose commençant à pointer le bout de son nez. J'ai testé le Ski-Mojo sur la Plagne encadré par Hervé un MojoMaster. Mise en place et réglage rapide. J'ai redécouvert le plaisir de skier. Sur une neige dure, j'ai pu recommencer à attaquer, à reprendre de l'angle, à couper mes virages comme un slalomeur. J'ai récupéré mes jambes d'antan et plus aucune douleur dans le genoux. Système révolutionnaire, j'ai repris de l'assurance dans mon ski et dans mon genoux! J'ai gagné en endurance, aucune douleur en fin de journée au niveau des quadriceps et rien au genou. Tout simplement fabuleux!
Réponse de l’administrateur :
Bonjour Laurent, Super témoignage qui fait office pour nous de cadeau de Noël. Je me pose toujours la question de savoir pourquoi beaucoup de skieurs attendent d'avoir de fortes douleurs avant d'investir. Le ski-mojo ralentit le processus arthrosique et permet, comme vous le faites judicieusement remarquer d'améliorer l'endurance. Merci encore et à très bientôt sur les pistes avec le mojosmile 😉
Van Cutsem Yves Van Cutsem Yves de Tubize a écrit le décembre 2, 2016 à 6:21:
Bonjour. Les deux dernières années de ski à Solden étais devenu un véritable calvaire à cause d'une usure du genoux droit (arthrose). Voltaren gel, dycoflenac et j'en passe, le troisième jour de ski, le mal à ce genoux rendait le ski pénible. J'ai acheter le Ski Mojo sans l’essayer, le jour avant de partir à Solden (La Glisse à Liege ) Résultat : époustouflant. Plus de douleurs, pas de médicament antidouleur, pas de fatigue des jambes. J'ai skier 5 jours complets , sans problèmes . Pour fortifier le genoux droit, j'ai mis un brace genustrain S avec le Ski Mojo. Bref, je revit le ski avec plaisir grâce au Ski Mojo. Cordialement, Yves
Réponse de l’administrateur :
Merci Yves pour ton témoignage. J'en fais part à Aldo et sa super équipe de La Glisse à Barchon.
Christophe Kugler Christophe Kugler de Strasbourg a écrit le novembre 30, 2016 à 3:38:
Suite à une arthrose de la hanche, de stade 2 (pour les connaisseurs) les journées de ski devenaient douloureuses. Pourtant, professeur de sport et responsable de l'école de ski à l'université, je devais assurer chaque week-end l’encadrement des étudiants… Un collègue souffrant du genou, me conseille alors le ski-mojo : mais cela fonctionnera-t-il également pour protéger l’articulation de la hanche ? La réponse est OUI ! Je l’espérais en l’achetant, bien sûr, mais deux journées à Val d’Isère au week-end d’ouverture de la station ont terminé de me convaincre. Mon explication théorique : La transmission de la puissance se fait sur un baudrier situé sous le pli fessier, le ski devient presque un sport « porté » conseillé par les rhumatologues (tout comme le cyclisme où l’appui sur la selle du vélo préserve nos articulations) ; de plus les chocs et les vibrations néfastes au cartilage sont amortis et filtrés par les ressorts du ski-mojo qui agissent véritablement comme des amortisseurs (les amateurs de vtt tout suspendu me comprendront). Mon explication pratique : J’étais un peu perplexe. Mon ski allait-il rester naturel et surtout, l’avalement (technique que j’affectionne tout particulièrement, autant sur piste dans les bosses que dans la profonde un peu lourde) allait-il être possible avec la contrainte des ressorts ? Là encore, la réponse est oui : l’effet rebond du ski-mojo est extraordinaire, les bosses sont filtrées, les neiges profondes difficiles presque ignorées ! Un vrai tapis volant ce ski-mojo ! Au fur et à mesure des descentes, l’utilisation du ski-mojo devient de plus en plus spontanée, on a l’impression de se l’approprier, il fait partie du corps ; à tel point que lorsque j’oubliais de l’enclencher pour une descente, c’est ma vieille douleur à la hanche qui me le rappelait ! Bon, en me relisant je me dis que le texte que je viens d’écrire fait un peu publicité, pourtant je ne touche encore aucune part dans cette affaire ! Mais le produit est tellement « bon » dans le sens « bon pour notre organisme » que j’ai bien envie de m’y investir !
Réponse de l’administrateur :
Merci Christophe pour ton témoignage qui décrit parfaitement les vertus du ski-mojo. Au plaisir d'enfin de rencontrer sur les pistes. J-Marc
Baptiste Baptiste de Saint-Etienne a écrit le novembre 29, 2016 à 9:38:
Le tester, c'est l'adopter ! Système ingénieux et surprenant ! Accompagné d'un ski-mojeur lors de l'ouverture de Val Thorens, il m'a fait testé cet engin dans toutes les conditions et qu'une chose à dire : "Wouah ! Ça dépotte" ! Récupérer le plaisir de skier sans douleur, avec plus de facilité, et plus de sécurité, what else ? C'est pour dire, 2h après le test je me suis dérobé le genou sur une mauvaise réception (avec j'aurais pu éviter cette erreur...) J'attends donc la réparation du LCA et le premier salaire pour me l'acquérir ! Merci à l'équipe sympathique et dynamique ! Baptiste.
Réponse de l’administrateur :
Bonjour Baptiste, Aie. Je suis désolé pour ton ligament. Je te souhaite un prompt rétablissement et j'aurais préféré te revoir sans cette blessure. Prend soin de toi. J-Marc
Hoeltzel Hoeltzel de Raymond a écrit le novembre 22, 2016 à 7:01:
Ma compagne et moi nous venons de faire un essai à Tignes. Bluffant ! Depuis une quinzaine d'années, Doris avait pris l'habitude de mettre des genouillères et de prendre un anti-inflammatoire matin et soir sans être certaine de pouvoir skier 1 heure ou 2 sans douleurs . N'ayant plus de cartilage aux deux genoux, elle voyait venir le moment où skier était à ranger au rayon des souvenirs. Avec Jean-Marc, elle a enchainé les descentes pendant 5 heures sans ressentir la moindre douleur et avec des appuis retrouvés. Moi aussi je me suis laissé convaincre, surtout après avoir gouté à la profonde croûtée sans effort. Merci Jean-Marc pour tes conseils avisés. Nous serons à l'avenir des ambassadeurs inconditionnels de ski-mojo. Doris et Raymond
Réponse de l’administrateur :
Chers Doris et Raymond, Quel plaisir d'avoir pu faire votre rencontre. Quel plaisir de voir vos sourires. Merci encore pour ce beau dimanche à Tignes. A très bientôt sur les pistes de Tignes ou d'ailleurs 😉
Cyril Cyril de Paris a écrit le mai 28, 2016 à 6:47:
Il faut l'essayer pour le croire ! Après 3 heures de test à Val Thorens (début mai), difficile de s'en passer: un confort incroyable, l'impression de skier assis, le tout en soulageant les cuisses et les genoux. Du coup on skie plus fort, plus longtemps (moins de pause) avec une sensation de sécurité renforcée: une tuerie !
Réponse de l’administrateur :
Merci Cyril de vous être arrêté sur notre stand devant le Zenith Ski Shop à Val Tho. Au plaisir de vous y revoir fin novembre pour lancer la nouvelle saison et présenter les nouveautés.
Fermer le menu