DIRECTEUR DE LA PRODUCTION

Martin Hannaford

Le Ski~Mojo est au ski ce que le turbo est à la voiture ou ce que le moteur électrique est au vélo. Il a été imaginé sur les pentes de Courchevel et reste fabriqué en Europe.

Il est adoré dans le monde entier par ceux qui veulent parfaire leur technique, allonger leur journée de ski, réduire les chocs et éradiquer la douleur. Ce produit est unique et ses bienfaits ont un impact positif sur la vie de ses utilisateurs

Leurs avis comptent

Découvrez les témoignages vidéos des utilisateurs du Ski~Mojo !

Retrouvez le ski sous sa forme la plus parfaite !
1 2 3 4

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
Les champs marqués d'une * sont obligatoires.
Votre adresse E-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous enregistrons votre adresse 3.84.182.112.
Votre commentaire sur le livre d'or ne sera publié qu'après validation.
Nous nous réservons le droit de ne pas publier votre commentaire si celui-ci ne respectait pas les règles élémentaires de politesse ou s'il s'agissait de spam.
135 messages.
Jean-Paul Jean-Paul a écrit le février 8, 2016 à 4:40:
Passionné de ski depuis de nombreuses années, cela faisait 4 ans que je n'avais plus skié à la suite d'un accident de travail. Des douleurs au genou causées par de l'algodystrophie sévère m'empêchait d'assouvir mon loisir de vacances favori. C'est par bouche à oreille que j'ai découvert le ski mojo et dès la première journée d'utilisation, cela à été une véritable "renaissance". Le système absorbe les vibrations et le corps est comme porté par le harnais sur lequel on est semi assis.Quel bonheur que de redécouvrir les paysages enneigés en altitude et de ne plus être frustré de regarder les autres s'éclater et de rester en station.Je tiens à remercier tout particulièrement l'inventeur de cet objet qui est finalement d'un concept et d'une utilisation très simple. Bravo!
Docteur Benoist Janvier Docteur Benoist Janvier de Dreux a écrit le février 8, 2016 à 9:44:
Quelle satisfaction de pouvoir retrouver des sensations de glisse sur des skis quelques mois après une arthroscopie du genou . Grace au Ski-Mojo j'ai pu reprendre avec plaisir un sport que je pratique régulièrement. Une fois équipė du Ski-Mojo vous oubliez très vite sa présence mais ressentez un soulagement au niveau des quadriceps et de vos articulations des genoux (surtout le soir ..) ! Indéniablement le Ski-Mojo est une innovation importante ayant plusieurs indications médico sportive : la reprise du ski après une intervention chirurgicale, telle une réparation du ligament croisė antérieur ; une prévention au niveau des cartilages après ménisectomie ou sur des genoux arthrosiques ou simplement une aide musculaire pour les personnes ne pratiquant pas régulièrement une activité sportive . Dans toutes ces situations , si vous aimez le ski essayez le Ski-Mojo .
jurion jurion de perpignan a écrit le janvier 24, 2016 à 9:34:
testé pour la première fois aujourd'hui Contrairement a la plupart des testeurs mojo-maniacs que je découvre sur les vidéos, je suis une skieuse "moyenne", très génée pour progresser dans les conditions plus ardues par un syndrome rotulien qui jusqu'à aujourd'hui ne me permettait de skier que sur 1 journée, contrainte a l'abandon par des douleurs vraiment handicapantes dans les deux genous. Douleurs qui persistaient les 4 ou 5 jours suivant ... Aujourd'hui j'ai testé le ski-mojo que mon compagnon vient de s'acheter, et ce soir, malgré une grosse journée à skier sur des pistes plus difficiles qu'à mon habitude, j'ai pu enfin skier dans des bosses sans aucune douleur, skier "a fond" toute la journée, probablement à mon meilleur niveau depuis longtemps, et ce soir, un miracle : absolument aucune douleur. Je peux enfin imaginer pouvoir skier plusieurs jours d'affilée, ou pouvoir descendre des escaliers un lendemain de virée à la montagne. Et skier jusque 90 ans!
Alain BUROU Alain BUROU de Megève a écrit le janvier 19, 2016 à 7:25:
Rupture ancienne du croisé , trente ans de ski ou surf avec une orthèse en carbone et des douleurs arthrosiques qui me faisaient douter de mon avenir de skieur sans passer par une prothèse de genou. Premier essai de ski avec le système mojo , 3 heures sans orthèse et presque pas de douleurs . Cet appareil , en dehors de la sensation de confort et de l'assistance musculaire qu'il procure , va me permettre de continuer avec des genouillères plus légères et moins encombrantes. A conseiller .. avec ou sans arthrose ou séquelles traumatiques . Bravo !!
jillet jillet de orcieres merlette a écrit le janvier 10, 2016 à 7:19:
Après ma rupture du lca et la greffe il y a deux ans, la reprise du ski a vraiment été très douloureuse pour mon genou, voir très compromise... le ski mojo est pour moi un vrai bonheur, la douleur n est plus là. ..mes articulations sont comme avant l opération...c est impressionnant et on l oublie une fois sur les pistes! bref...je ne le quitte plus jamais!
gerard delgay gerard delgay de la motte d aveillans a écrit le octobre 19, 2015 à 1:48:
Gérard Delgay moniteur (65 ans) à la station du Mont-Revard. Dès le début de saison , avoir son MOJO est source de plaisir et d'efficacité. Les 10,11,12 et 13 octobre, j'ai accompagné mon fils à TIGNES pour un test d'entrée en formation. Ma condition physique est proche de zéro avec un début de crise de sciatique. Aussi à 3450 m sans le joker qu'est le Mojo, je n'aurais pas pu profiter de 3 matins sur piste damée et de 40 à 50 cm de neige fraichement tombée le mardi 13 tout cela grace à cette suspension et ces muscles supplémentaires plus ma ceinture lombaire. Dans l'attente du rendez vous aux 2 ALPES les 5 et 6 décembre, je fais circuler l'information sur les avantages de cet appareil dont je vente les mérites depuis janvier 2015. Salutations aux anciens et aux futures nouveaux adeptes du Ski-Mojo
Hillaire Hillaire de Montfavet Avignon a écrit le octobre 3, 2015 à 6:46:
J'ai essayé ski Mojo en février à val d'Isère après avoir vu le reportage tv sur fr3 . Au bout de 2 jours je ne pouvais plus m'en passer . L'essayer c'est l'adopter. Sportivement JFH
ANDRIS ANDRIS de Malmedy a écrit le septembre 24, 2015 à 1:55:
Cela fait 50 ans que je skie, l'âge venant, mais surtout un gros accident ont amoindri mes capacités à skier longtemps avec un niveau de satisfaction élevé. J'ai essayé le ski-Mojo à Landgraf sur la piste indoor. Bluffant est le terme qui convient certainement. La piste étant toutefois très courte, impossible de statuer à un essai concluant sur tous les points de vue, mais aucune douleur de genou ne s'est manifestée, mes hanches sont également soulagées et le plaisir de tailler les courbes est intact.
FREYDRICH J FREYDRICH J de Valence a écrit le juillet 13, 2015 à 9:07:
J'ai essayé le Ski Mojo dans des conditions détestables : en fin de saison à Val Thorens, neige affreuse en plus il avait plu 1 heure avant.. J'ai été tout de suite conquis moi qui ai un genou refait et l autre en mauvais état j'ai skié avec toute l après midi sans ressentir de douleurs. Je le conseille a toutes les personnes qui ont des problèmes aux genoux et qui comme moi, veulent continuer à skier.
Nouvet Eric Nouvet Eric de Lyon a écrit le avril 17, 2015 à 9:46:
Certainement une des plus grandes inventions de l'histoire du ski car cela fonctionne vraiment . Ne pas hesiter à chercher le meilleur réglage du ressort en fonction de son poids de sa puissance et de sa façon de skier . Pour moi qui pèse 89 kg j'ai obtenu un résultat fantastique avec 80 kg d'assistance sans avoir à modifier ma façon de skier . Je viens de passer 6 jours dans les 3 vallées en avalant de gros dénivelé à fond sans aucune fatigue musculaire et articulaire et sans essouflement !
Fermer le menu